Blog musical

Artiste : Don Cornelius

today16 décembre 2021 11 2

Arrière-plan
share close

Don Cornelius fait parti incontestablement des personnes qui ont été, et qui sont toujours une vraie source d’inspiration pour Musicolor !

Donald Cortez Cornelius, plus connu sous le nom de Don Cornelius, voit le jour le 27 septembre 1936 dans la ville de Chicago, il grandit à Bronzeville, un quartier du South Side de la ‘Windy City’. Il fait ses études à la DuSable High School (DuSable Leadership Academy). Il obtient en 1954 son diplôme d’études secondaires. Il rêve tout d’abord de devenir caricaturiste. Il s’engage finalement dans le Corps des Marines. Après 18 mois de bons et loyaux services dans l’armée, il exerce divers métiers et en profite pour se marier avec Delores Harrison, de cette union naitront 2 enfants. Il est tout à tour vendeur d’assurances et même agent de police.
C’est en 1966 qu’il décide de suivre une formation qui le mènera tout droit dans le secteur de l’audiovisuel. C’est sur une station de radio locale, WVON, qu’il exerce pour la 1ère fois en tant que Disc-Jockey. En parallèle, il devient présentateur sportif sur la chaine de télévision indépendante de Chicago, WCIU-TV, dans l’émission : ‘A Black’s View of the News‘.
Et c’est à ce moment qu’il a une idée géniale, un concept d’émission mélangeant danse et variétés. Il en parle aux responsables de la chaine de télévision. Il est tellement convaincant qu’ils acceptent de réaliser un épisode pilote. Le nom de son show est vite trouvé et il résonne encore aujourd’hui comme une évidence : Soul Train !
L’histoire débute donc à Chicago sur WCIU-TV en 1970. Don avoue s’être librement inspiré de l’émission du présentateur Dick Clark, ‘American Bandstand’, durant laquelle le public danse sur des airs du hit-parade tout en l’adaptant à une audience Afro-Américaine.
Dès 1971, Soul Train déménage à Los Angeles, c’est ici que désormais se feront les tournages et la productions des shows.
La maison de production, Don Cornelius Productions, vends les droits de diffusion aux chaines américaines intéressées.
Ce show hors normes est une véritable aubaine pour les artistes Soul & Rhythm’n’blues, il leur offre une vraie visibilité à l’échelon national. Don Cornelius anime Soul Train jusqu’en 1993, mais il continuera à produire les nouveaux épisodes de son bébé jusqu’en 2006. En 2008, il se décide finalement à céder les droits de l’émission à une filiale de Vibe Holdings LLC.
En 1975, Don Cornelius s’associe avec Dick Griffey, un des collaborateurs de Soul Train, pour fonder le label de disques : Soul Train Records. En 1977, trop accaparé par la gestion très lourde de Soul Train, il décide finalement de se retirer de cette entreprise et laisse Dick Griffey seul aux commandes du label discographique, ce dernier le rebaptise : Solar Records, un acronyme de Sound of Los Angeles Record. Une vraie machine de guerre qui devient rapidement un des rares labels appartenant à des membres de la communauté Afro-américaine à s’imposer sur le marché. Il est surnommé par les spécialistes : le ‘Motown des années 1980′. Solar Records produit principalement des artistes Disco, Funk & Gospel. Nous parlerons plus longuement de ce label magique dans un futur article…
A mettre également au crédit de Don Cornelius : les Soul Train Music Awards, les Lady of Soul Awards, créés dans le but d’attribuer des récompenses aux artistes Afro-Américains.
En 1997, Don Cornelius entre dans la légende et reçoit son étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood.
Malheureusement cette belle histoire prend fin le 1er février 2012, lorsqu’un membre de la famille de Don Cornelius appelle en urgence la police de Los Angeles. En effet, il vient de le trouver à son domicile, dans le quartier d’Encino, gisant au sol une plaie à la tête. Le décès officiel est déclaré au Centre médical Cedars-Sinai où Don a été transporté. Le rapport d’autopsie conclura à un suicide.

Don Cornelius, source d’inspiration de Musicolor

Écrit par: Eric

Rate it

Article précédent

Blog musical

Artiste : Bobby Womack

Auteur-compositeur, guitariste et chanteur, Bobby Womack fut incontestablement l’un des plus fameux interprètes de Soul Music de la fin du 20ème siècle. Bobby Womack s’éteint, à l’âge de 70 ans le 27 juin 2014, victime de la maladie d’Alzheimer et d’un cancer du côlon. Mais commençons par le commencement, il voit le jour le 04 mars 1944 à Cleveland, Ohio, Etats Unis. Son papa, qui est à la fois révérend […]

today2 décembre 2021 11 1

0%