Blog musical

1999 – PRINCE – 40 ANS DE RÈGNE

today31 octobre 2022 21 3

Arrière-plan
share close

1999 – PRINCE – 40 ANS DE RÈGNE

Janvier 1982, PRINCE rentre en studio. Il ressortira l’été 82 avec tous les éléments de sa révolution. L’album débarquera dans les bacs le 27 octobre 1982.

Armé d’une pochette violette, la pochette créée par PRINCE deviendra le porte-étendard  d’un album révolutionnaire, mystique et futuriste.

LES BASES DE LA RÉVOLUTION

Les Rolling Stones

 

Alors que PRINCE défend son album Controversy, il se voit proposer de faire la 1ere partie des Rolling Stones au Coliseum. Mais l’accueil par le public du groupe de rock sera une humiliation pour l’artiste. Hué, jets de projectile, set écourté, PRINCE quitte la scène le 1er soir, se jurant de ne pas assurer les prochaines dates. Visiblement les fans des Stones n’ont pas compris d’où venait la musique de leurs idoles !

Il faudra toute la ténacité de son guitariste du moment Dez Dickerson et l’intervention de Mick Jagger, à l’origine de ce choix de 1er partie, pour faire revenir le Kid.

Les autres concerts ne se passent pas mieux, mais PRINCE reste sur scène, posant fièrement avec sa guitare et assure entièrement son show.

 

Une telle expérience aurait enterré un grand nombre d’artistes. Mais pour PRINCE il prend cela comme une évidence. Il est temps de faire un disque important. Pas pour sa communauté déjà fidèle… Mais pour le grand public. PRINCE voit loin…On est en 1982 et il va nous parler de 1999.

 

Prince en concert

 

La couleur et le son de la Révolution

Armé d’une pochette violette, qui deviendra son  porte étendard pendant quelque temps,  l’album qui va truster les charts pendant 152 semaines et se vendra à 4 millions d’exemplaires.

 

L’artiste va s’enfermer littéralement dans son studio. A cette époque, PRINCE possède déjà un home-studio, il peut donc produite tout le temps et il convoque ses ingénieurs du son à n’importe quelle heure de la journée au Sunset Sound de Los Angeles

 

“ Je me souviens de jours où PRINCE entrait dans le studio à , disons 9 heures et nous virait de la pièce pendant 20 minutes. Là il écrivait une chanson” Peter Doel.

 

PRINCE absorbe ce que l’époque lui propose pour le régurgiter avec une vision unique.

Il passe des heures dans son home studio à tester les possibilités sonores de son époque. 

La line Drum déjà utilisé sur un morceau de Controversy devient ici un instrument à part entière qui côtoie la batterie acoustique. Les sons de new-waves, le fameux synthé obx rentrent aussi dans l’arsenal du Kid.

 

Il part aussi à la rencontre du cinéma. Il est fasciné par le film Blade Runner.

L’imagerie du film, les Néon, les fumigènes, l’ensemble des tenues vestimentaires influencent sa vision de sa musique. Il veut révolutionner le rock.

 

Juillet 1982 un album révolutionnaire, mystique et futuriste est prêt. 

 

Mais pour ses managers Bob Cavallo et Steve Fargnoli il manque un titre d’ouverture phare comme ceux de Controversy ou Dirty Mind. Vexé et furieux PRINCE rentre à Minneapolis.

L’anecdote ou la légende veut que pendant la tournée de Controversy, PRINCE dans une chambre d’hôtel regarde un documentaire d’Orson Wells sur Nostradamus et celui-ci prédisait la fin du monde pour 1999.

 

De retour de son rendez-vous raté avec ses managers va naître une des intros la plus célèbre de la carrière de l’artiste.

 

Prince – 1999 (Official Music Video)

 

UNE RÉVOLUTION EN GRAND

Une révolution à deux temps

 

Alors qu’un double album est commercialisé aux Etats-unis, un simple est proposé en Europe ou PRINCE reste encore peu connu. Il faudra attendre le succès de Purple Rain pour qu’en 1984 le double album arrive dans nos contrées. De plus l’arrivée du CD qui à l’époque ne permet pas de proposer + d’1heure de titres fera sauté le morceaux “ Dance music sexe romance” et réduira le temps de certaines chanson dépassant alors les 6 minutes!

 

Imposé un double album ne fut pas chose aisée, surtout vendu au prix d’un simple. A l’époque PRINCE est encore un artiste “underground”.

La sortie de l’album bénéficie de soutien comme le magazine Rolling Stones et d’artistes comme Miles Davis qui qualifie 1999 dans son autobiographie “de musique la plus excitante que j’écoutais en 1982”.

 

Mais la chanson phare reste bloquée à la 44ème place. Pour le NME, 1999 est “ un choix désespéré faits par un labels lorsque seuls les personnes qui apprécient sont celles qui n’ont pas à payer pour l’écouter”

 

D.M.S.R.

 

Une révolution de longue haleine

Pour cet album, PRINCE va proposer une tournée extrêmement longue qui va s’étendre de Novembre 82 à Avril 83. 

Une tournée bien particulière qui n’emprunte pas le nom de l’album comme il est convenu mais “Triple Threat Show”.

En effet le show propose Vanity Six emmené par Denise Matthews et The Time avec l’immense Morris Day en ouverture des concerts de PRINCE.

 

PRINCE impose un show exceptionnel. Le son de l’album est sublimé.  De plus, l’artiste s’est ouvert aux autres. Il n’intervient qu’ en 3eme position dans le chant d’intro de 1999 après ses choristes, son guitariste est crédité sur l’album… On assiste à la naissance de son groupe “The Révolution”. On voit apparaître ce nom sur la pochette de l’album au milieu, à l’envers.

PRINCE déborde enfin de son public. Le cinéma pioche dans sa musique comme par exemple le film Ricky Business qui lui emprunte “Dance Music Sex Romance” et des artistes reprennent certaines de ses chansons. Tina Turner qui reprendra cette année 1982 “Let’s pretend we’re married”.

 

MTV décide de programmer en boucle 1999. PRINCE fut un des premiers artiste noir à tourner largement sur la chaîne… 2 mois avant un certain Beat It….

 

Let’s Pretend We’re Married (Live) (2015 Remaster)

 

LA FACE CACHÉE DE LA REVOLUTION

 

Don’t worry, I won’t hurt you

I only want you to have some fun

 

 L’artiste va décider de dynamiter les codes établis par l’industrie musicale avec un nouveau son. Mais il va aussi décider de mettre en confrontation la liberté sexuelle et la foi. L’ensemble des morceaux vont aborder les plaisirs charnels. Little red corvette est un exemple de métaphore sur cette liberté. Et au travers d’une voix venue d’ailleurs il s’oppose au puritanisme américain très ancré dans les années 80 et propose à tous de jouir de liberté et de fun. Il décide de parcourir toutes les influences musicales, Free qui est un gospel, Little Cab Driver un funk, Délirious aux accent de Rockabilly et de ne plus en faire une contrainte mais plutôt le terrain d’un monde nouveau – 1999 est la fin d’un monde – 1999 est le début d’un nouveau monde fait de joie, de fête, de liberté.

 

L’album offre enfin à PRINCE cette reconnaissance auprès du grand public.

 

Comme toute révolution, des effets secondaires apparaissent.

La relation avec Morris Day est au plus mal, PRINCE ne supporte pas que “sa création” soit de plus en plus applaudi en 1er partie. 

Son guitariste Dez Dickerson ne se sent plus à sa place dans cet univers de fun et de sexe… Il sera remplacé par une certaine Wendy Melvoin.

 

Mais personne ne pouvait s’attendre qu’un musicien allait atomiser la pop culture en imposant dans les charts un album, un film et un single… Le règne pourpre est en marche…

 

POUR ALLER PLUS LOIN

 

Je vous conseille l’excellent documentaire “Mon PRINCE est parti”

 

Mon Prince est parti – Documentaire français

 

Et le podcast ultra complet sur la discographie de PRINCE “Violet”

https://podcast.ausha.co/violet

 

Écrit par: LJC_AGENCE

Rate it

Article précédent

Blog musical

Organisez une soirée Privée Musicolor Radio

Soirée Privée Musicolor Organisez une Groovy Soirée aux couleurs de la radio Musicolor Organisez une soirée Privée Musicolor J’ai créé cette radio par passion. J’adore partager la musique que j’écoute. J’ai donc décidé de lancer les soirées Musicolor.  Des soirées privées, adaptées à votre goût pour la musique, au couleur de Musicolor Radio. Je vais amener l’âme de la radio chez vous. Attention il s’agit là d’un moment unique pour […]

today7 juillet 2022 95 8

0%