Blog musical

Artiste : Bobby Womack

today2 décembre 2021 11 1

Arrière-plan
share close

Auteur-compositeur, guitariste et chanteur, Bobby Womack fut incontestablement l’un des plus fameux interprètes de Soul Music de la fin du 20ème siècle.

Bobby Womack s’éteint, à l’âge de 70 ans le 27 juin 2014, victime de la maladie d’Alzheimer et d’un cancer du côlon.

Mais commençons par le commencement, il voit le jour le 04 mars 1944 à Cleveland, Ohio, Etats Unis. Son papa, qui est à la fois révérend Baptiste et musicien, à l’idée géniale de réunir Bobby et ses frères : Harry, Cecil & Friendly Jr, pour former un groupe de Gospel nommé logiquement les Womack Brothers. Des tournées s’organisent un peu partout, et c’est en 1953, alors que le groupe joue en première partie des Soul Stirrers, qu’un des membres de cette formation est conquis par leur style et leur talent ! Je veux parler de Sam Cooke, qui les encourage très vite à signer un contrat sur son label SAR Records. Ils acceptent et se feront appeler désormais Les Valentinos, et c’est Bobby Womack qui sera à partir de maintenant le chanteur principal. C’est le fameux passage, très mal vu à l’époque, du Gospel à la musique profane. La formation ne quitte plus les studios et enregistre plusieurs chansons dont ‘Lookin’ For A Love’, qui sera numéro 8 du R’n’B Charts national, mais surtout en 1964 un titre coécrit par Bobby Womack qui va vite devenir célèbre puisque les Rolling Stones vont le reprendre à leur sauce, je veux parler de ‘It’s All Over Now’.

Bobby se lance en parallèle dans une carrière de musicien de studio. Il est l’un des membres officiel du groupe de Sam Cooke. Mais ce dernier meurt en 1964, dans des conditions très étranges, ce qui remet en cause la collaboration entre Les Valentinos et le label SAR Recods. Le groupe des frères Womack décide donc de se séparer…

Bobby Womack se lance alors dans une carrière solo et commet la folie d’épouser Barbara Campbell qui n’est autre que la veuve de Sam Cooke, et ceci 3 mois après le meurtre de ce dernier. Ils divorceront en 1970.

C’est aux studios American De Memphis qu’il exerce le plus souvent ses talents de guitariste de studio. Il y fait de très belles rencontres. Il collabore, écrit et compose notamment pour Wilson Pickett, Aretha Franklin, Ray Charles, Janis Joplin ou Sly & The Family Stone !

Il signe un contrat avec Minit Records en 1968, et commence à travailler vraiment pour lui-même. Le single ‘What It Is’, qu’il sort cette année-là, se classe dans le Hit Charts. Suivront ‘More Than I Can Stand’, une reprise du ‘Fly Me To The Moon’ du grand Frank Sinatra, et ‘It’s Gonna Rain’.

Il peaufine le son de sa musique, sa puissance d’interprétation, sa voix de prédicateur Soul, et surtout cette sobriété dans son jeu de guitare. On retrouve tout cela sur les albums qu’il va sortir en 1971 & 1972 : ‘Communication’ & ‘Understanding’. Extrait de ce dernier, le titre ‘A Woman’s Gotta Have It’, atteindra le sommet du R’n’B Charts.

En 1973, Bobby Womack frappe un grand coup ! Nous sommes en pleine ‘Blaxploitation’, il écrit et produit l’album ‘Across 110th Street’, la musique du film réalisé par Barry Shear : ‘Meurtre sur la 110ème rue’. Quentin Tarantino revisitera ce grand classique 25 ans plus tard lorsqu’il réalisera ‘Jackie Brown’.

Des problèmes de toxicomanie entraveront la carrière de Bobby Womack au milieu des années 70. Il revient très fort en 1981 avec ‘The Poet’, qui inclut le numéro 3 du Top 10 R’n’B ‘If You Think You’re Lonely Now.

Sa notoriété aux Etats Unis et en Europe se fait grandissante lorsqu’il sort en 1984 ‘The Poet II’, sur lequel figure notamment, le duo mythique avec Patti LabelleLove Has Finally Come At Last’.

Il est introduit en 2009 au Rock and Roll Hall Of Fame.

En 2010, il collabore avec le groupe Gorillaz pour ‘Plastic Beach’, et c’est d’ailleurs Damon Albarn, membre des Gorillaz, qui coproduira son dernier album qui sortira en 2012 : ‘The Bravest Man In The Universe’.

Bobby Womack, un artiste Musicolor

 

 

Écrit par: Eric

Rate it

Article précédent

Blog musical

Artiste : Barry White

Il était une fois...Barry White ! Je cherche en vain un mot plus fort que les autres pour dire les sensations que me procure la musique et la voix du ‘Maestro’, en fait je crois qu’il n’y en a pas, c’est comme çà et je ne peux l’expliquer…il m’accompagne depuis si longtemps ! De son vrai nom Barrence Eugene Carter, Barry White, bien qu’ayant vu le jour au Texas, a grandi […]

today25 novembre 2021 261 3

0%