Blog musical

Artiste : George Benson

today9 novembre 2021 46 1

Arrière-plan
share close

George Benson fut surnommé ‘The Big Boss’ dès le début de sa carrière…

Je l’aimais déjà avant, mais encore plus depuis qu’un soir d’été, lors d’un de ses nombreux passages à l’Olympia à Paris, j’ai eu l’immense honneur de lui serrer la main. J’ai ressenti un homme d’une grande gentillesse et d’une disponibilité incroyable envers son public, quel souvenir !  

Saviez-vous que le jeune George Benson a grandi dans l’immeuble que son grand-père avait acquis grâce à certaines affaires au cours de la Prohibition, et qu’a la mort de ce dernier, la famille fut relogée dans les quartiers des domestiques, sans chauffage ni électricité ?

J’ai beaucoup de respect pour ces artistes partis de tout en bas pour finir sur le toit du monde.

C’est à l’âge de 8 ans que George Benson commence sa carrière musicale. Il effectue ses classes en Pennsylvanie en se produisant dans des petits groupe locaux. Il enregistre ses premiers titres dès 9 ans. C’est vers le Jazz qu’il décide de se tourner, étant très influencé par Charlie Christian.

Il vient d’avoir 20 ans et Il sait déjà que pour réussir, il faut aller croquer la grande pomme, il décide donc d’aller vivre à New York. Bonne pioche car les rencontres y sont très fructueuses, il collabore avec les plus grands : Herbie Hancock ou encore Wes Montgomery. George Benson dira : Personne n’était assez fou pour sortir une guitare à proximité de Wes Montgomery, man ! Mais il aimait mon jeu’’. Au contact de ses génies, son talent s’affirme !

Il a la chance de collaborer avec l’organiste Jack Mc Duff, ce qui renforce son expérience, et qui surtout lui donne l’opportunité d’enregistrer son premier album. Avec Red Holloway au saxophone, New Boss Of The Jazz Guitar voit le jour en 1964. La machine est en marche…

Il continue de jouer avec ses mentors, il enchaine les collaborations avec Miles Davis, Lonnie Smith, ce qui fait de lui l’un des meilleurs guitariste de Jazz.

En 1976, il décide de changer la donne et enregistre un premier album qui ne sera pas seulement instrumental mais chanté. This Masquerade récolta un Grammy Award et ouvrit la voie au succès de l’album Breezin, premier album de jazz à devenir triple disque de platine (plus de trois millions d’exemplaires vendus). Il récidive deux ans plus tard avec On Broadway, et c’est à ce moment que le musicien va laisser place au chanteur. Sa guitare en est réduite à l’accompagner. 

Ses disques se font plus commerciaux, George Benson est persuadé que c’est la rançon du succès ! 

En 1980, Quincy Jones fait de lui une star incontournable en produisant l’album Give Me The Night.

Un véritable chef d’œuvre qui retentit dans le monde entier, c’est la consécration. Il reçoit également à l’époque le soutien de Stevie Wonder, rien ne peut l’arrêter !

Il reçoit en 2009 la plus prestigieuse des récompenses aux Etats Unis en matière de Jazz : le National Endowment for the Art (NEA Jazz Master).

En 2013, il décide de rendre hommage à Nat King Cole en enregistrant Inspiration (A Tribute to Nat King Cole). Sur ce disque figurent Wynton Marsalis, Idina Menzel, Till Brönner, et Judith Hill. Chanteur et musicien adulé dans le monde entier, George Benson participe à de nombreux festivals et part très souvent en tournée dans le monde entier, c’est finalement son terrain de jeu favori !

George Benson, un artiste Musicolor  

 

Écrit par: LJC_AGENCE

Rate it

Article précédent

émission

Dimanche soir 20h – Minuit, Double plaisir…

2 émissions sur Musicolor. Retrouvez dimanche soir 2 émissions. Slowndown & Back to Soul. Slowndown de 20h à 22h. L’émission à écouter lumières éteintes et volets fermés !  Back to Soul de 22h à minuit. Pour redécouvrir les plus grands standards musicaux de cette époque fantastique !   

today27 octobre 2021 4 2

0%